Démissions de trois écoles agréées au 31 décembre 2022 – Précisions apportées par La FÉNA

par | Déc 6, 2022 | Actualité, communiqués-presse | 0 commentaires

Par un communiqué du 2 décembre 2022, 3 écoles agréées par notre fédération (AESCULAPE, CENATHO et EURONATURE) ont annoncé concomitamment leur départ de la FÉNA au 31 décembre 2022.

La FÉNA (anciennement FENAHMAN), créée en 1985 déplore cet événement mais constate que durant ces presque 40 ans elle a déjà connu des démissions et de nouveaux membres et, a continué de faire progresser la profession.

À l’heure où notre profession est visée par diverses polémiques tous les acteurs de la naturopathie devraient au contraire rester unis. 

Malgré tout, le déséquilibre fait partie de l’équilibre. Les tempêtes font partie de la vie.

Et dans ce tumulte, La FÉNA entend rester votre phare pour vous toutes et tous, naturopathes qui êtes passionnés par votre métier issus ou non issus des trois écoles démissionnaires.

Nous œuvrons sans relâche pour la promotion, la reconnaissance et l’employabilité de la naturopathie, c’est notre raison d’être.

Depuis plusieurs années, une majorité d’écoles agréées réunies autour de notre actuel président Alioune DIAW (ISUPNAT, ACADÉMIE DE VITALOPATHIE, INSTITUT HILDEGARDIEN, ANINDRA, DARGÈRE UNIVERS) et d’élus, partagent une même vision stratégique et de gouvernance qui se décline en 3 points :

  1. Faire évoluerrendre plus pertinent et moderne le référentiel de formation pour permettre à chaque étudiant/stagiaire de bénéficier des meilleures formation et compétences possibles en cohérence avec les demandes formulées par la WNF.
  2. Œuvrer pour des reconnaissances multiples : FEDE, RNCP…  La norme AFNOR, permettra la normalisation du métier, des pratiques et de l’enseignement.
  3. Ouvrir de manière raisonnée La FÉNA à l’ensemble des publics concernés par la naturopathie : aux écoles de naturopathie, aux naturopathes certifiés (6 000) dès le 10 décembre prochain, pour venir dans la grande famille de la Naturopathie et participer de l’intérieur à son évolution.
Dans la démarche d’écoute et de collaboration qui a toujours été la nôtre, La FÉNA entend bien continuer à travailler main dans la main avec les autres organismes qui œuvrent autour de la naturopathie, comme l’OMNES,  le SPN, l’APHN, l’APNF en France, réunis dans l’organisation informelle « collectif naturopathie » depuis 2018, et à l’international la FEDE, l’ICNM et la WNF.
Les trois écoles démissionnaires ne se sont pas reconnues dans cette évolution et se sont progressivement éloignées de la Fédération. Nous leur souhaitons le meilleur dans leur projet pour servir la naturopathie, réunir toutes les forces pour une cause commune est plus que nécessaire.
Déterminés et unis plus que jamais pour servir notre beau métier, l’avenir nous appartient ; restons soudés pour continuer à le construire ensemble. 

Retrouvez le communiqué téléchargeable ici.

Articles récents

Hommage à Rémy Rachou

Les membres de La FÉNA ont le regret et la tristesse de vous annoncer le décès de Rémy Rachou, survenu le dimanche 5 juin, à l’âge de 71 ans. Après avoir été, avec sa femme Bernadette, l’un des premiers à répondre à l’appel d’André Roux, il fut l’un des membres...

NOUVEAU POSITIONNEMENT, NOUVELLE IDENTITÉ

La nouvelle identité visuelle de LA FÉNA et l’ensemble de sa charte sert de trait d’union entre nos différentes missions, entre nos différents engagements, entre nos différentes valeurs qu’elles soient structurelles ou plus émotionnelles. Elle a été totalement...