La naturopathie est avant tout une approche globale de l’être humain et de sa santé. Elle considère la personne comme un être unique au sein de son environnement et dans toutes ses dimensions, qu’elles soient biologiques, physiologiques, psychologiques ou émotionnelles.

Pour la naturopathie, la santé se définit alors comme un équilibre à rechercher et à maintenir entre toutes ces dimensions. Elle s’attache ainsi, dans un cadre préventif et d’éducation à la santé, à préserver cet équilibre grâce à une hygiène de vie adaptée à chacun.

Lorsqu’un dysfonctionnement apparaît, la naturopathie s’oriente vers la recherche des causes qui peuvent être physiques, psychiques et/ou émotionnelles. Par des conseils adaptés et naturels, principalement en hygiène de vie, en alimentation et en gestion du stress et des émotions, la naturopathie s’attache à agir sur ces causes tout en soutenant l’énergie vitale de la personne, énergie que l’organisme mobilise pour s’adapter aux différentes situations et se réparer.

Des techniques naturelles dans le cadre de cures spécifiques et adaptées

La naturopathie a recours à plusieurs techniques naturelles. Trois d’entre elles sont majeures et incontournables dans toute approche naturopathique.

– L’alimentation : la naturopathie veille, par les réformes alimentaires adaptées, à conseiller une alimentation complète, biologique, saine et équilibrée permettant d’apporter à l’organisme ce dont il a besoin en lui évitant les surcharges toxiques.
– L’exercice physique adapté car mettre le corps en mouvement est essentiel à un bon équilibre physique et nerveux.
– Les techniques de gestion du stress et des émotions.

La naturopathie peut aussi inclure d’autres techniques qu’elles soient respiratoires, manuelles ou réflexes, l’hydrologie (eau), la phytologie (plantes) ou l’aromatologie (huiles essentielles) par exemple.

Les conseils sont toujours personnalisés. Ils sont délivrés après un bilan de vitalité effectué par le naturopathe et s’inscrivent dans le cadre de cures spécifiques qui visent à détoxifier, à revitaliser ou à stabiliser.

Un peu d’histoire

Historiquement, la naturopathie est issue du courant des hygiénistes né aux Etats-Unis à la fin du XIXème siècle qui se basait sur les approches d’Hippocrate et l’école allemande de Kneipp. Benedict Lust est à l’origine de ce paradigme et l’a largement popularisé. Des médecins américains comme Henry Lindlahr, Trall, ou Bernard Jensen ont ensuite intégré des outils supplémentaires à ceux des hygiénistes sans pour autant en renier les principes. En France, s’inspirant de ce courant, Pierre Valentin Marchesseau dans les années 30 et plus récemment André Roux, ont posé les bases d’une naturopathie à la française. Aujourd’hui, forte des découvertes de la science et des avancées permanentes de la recherche, la naturopathie s’appuie toujours sur des techniques naturelles dont la science a aidé à mieux comprendre les mécanismes d’action notamment grâce à la biochimie ou à la neuro-immuno-endocrinologie par exemple.

En bref…

Une alimentation saine et équilibrée, une activité physique adaptée, une bonne gestion du stress et des émotions ainsi que la qualité du sommeil et de l’environnement sont des bases essentielles de la santé. Par ses conseils individualisés en hygiène de vie et par son accompagnement, la naturopathie invite chacun à trouver son équilibre et à respecter sa vitalité. En cherchant à agir sur l’origine des déséquilibres, ces conseils tiennent compte de l’interdépendance entre le corps, l’esprit, les émotions et l’environnement.

La naturopathie utilise des techniques naturelles comme l’alimentation biologique, le mouvement, les techniques respiratoires, manuelles ou réflexes, l’hydrologie (eau), la phytologie (plantes), l’aromatologie (huiles essentielles) dans le cadre de cures spécifiques et adaptées.